Travailler en freelance depuis sa maison : 17 astuces pour vous aider

astuces travail en freelance

Travailler est notre manière de subvenir à ses besoins, et c'est bien souvent dans une entreprise que l'on passera sa vie professionnelle, mais ce ne sera pas forcément ni gratifiant ni épanouissant au delà d'un certain point.

Depuis quelques années, une nouvelle tendance se dessine et des décisions politiques favorables ont permis à un certain nombre de personnes de quitter leur emploi en se mettant en freelance et ainsi travailler depuis chez elles. Se mettre à son compte et depuis son domicile est une réalité qui s’appuie sur un nouveau mode de vie, avec un grand nombre d’avantages qui, malgré quelques éléments plus nuancés permet de se retrouver personnellement et d’enfin faire « quelque chose » pour soi, de générer de la valeur ajoutée et d’injecter des richesses dans le tissu socio-économique.

Si vous êtes tenté par l’aventure, ne vous laissez pas submerger par un trop plein d’enthousiasme qui pourrait flouter votre vision des impératifs liés à ce projet et restez méthodique malgré la liberté qui s’offre à vous. Afin de ne pas vous retrouver perdu dans ce nouvel univers que vous découvrez, je vais vous éclairer et vous donner quelques informations essentielles. Découvrons maintenant comment travailler en freelance depuis sa maison : 17 astuces pour vous aider.

1. Ne restez pas sur un coin de table !

Et choisissez un lieu exclusivement dédié à vote travail. Vous avez besoin d’un espace pratique, ergonomique et professionnel. Il est donc temps de vous aménager un bureau dans lequel vous regrouperez toutes vos activités. Ce doit être un lieu dans lequel vous vous sentez bien et sans les distractions habituelles d’une maison. Investissez dans les meubles de rangement, dans un bureau pratique, dans un éclairage de qualité.

2. Installez vous comme si vous étiez en extérieur

Vous êtes désormais un professionnel à son compte. Vous devez disposer des outils indispensables à la bonne marche de votre activité. Il est nécessaire d’acquérir tout ce qui rendra vos tâches plus aisées : matériel de papèterie, de classement, d’impression. Mais vous devrez également songer à vos accès Internet, ligne téléphonique et éventuellement ligne de fax. Vous devez disposer des mêmes potentialités que celles dont vous auriez disposé dans les locaux d’une entreprise.

3. Équipez vous avec les bons outils !

Dorénavant, votre activité sera dictée de façon encore plus criante par le numérique. Afin de pouvoir performer sans soucis, vous devrez vous équiper d’outils technologiques puissants. Vous disposerez d’un ou plusieurs ordinateurs performants, de possibilités d’impression efficaces (laser, 3D, etc…). Pour accompagner ce matériel, vous devrez vous équiper des logiciels les plus conformes à vos besoins. Je vous conseillerai bien entendu d’en acheter les licences et de prévoir éventuellement des contrats de maintenance à distance afin de ne pas être bloqué dans votre activité en cas de problème technique.

4. N'ayez pas peur de vous former.

Vous avez la motivation et l’envie de faire fonctionner votre activité et la réussite vous tend les bras. Néanmoins, ne surestimez pas vos capacités au risque de décevoir certains clients et de vous bâtir une mauvaise réputation. Au contraire, profitez des offres de formations qui pourront s’ouvrir à vous grâce à certains dispositifs tels que le congé individuel de formation si vous êtes encore employé ou les diverses aides que proposent les institutions telles que les chambres de commerce et d’industrie. Une fois votre domaine choisi, vous devrez pouvoir bâtir des compétences au travers de connaissances acquises ou renforcées.

Bureau à domicile

5. Étudiez le marché dans lequel vous souhaitez lancer 

Qu’on appelle ça étude de marché ou de faisabilité, vous avez l’obligation de bien cerner votre périmètre d’action et les potentialités de bénéfices. Inutile de foncer tête baissée dans un secteur déjà surchargé, et encore moins de vous lancer dans une activité pour laquelle la demande serait faible ou marginale. Ciblez vos envie, et regardez si vos compétences (et les futures) peuvent vous conduire à proposer une offre pertinente et à forte valeur ajoutée.

6. Faîtes vous connaitre 

Il est maintenant temps de vous faire connaître de vos potentiels clients. Ils doivent vous trouver facilement et clairement au milieu de tous vos concurrents. Alors pour ce faire, il existe toute une gamme d’outils à votre disposition et souvent à moindre frais : création d’un site Internet, d’une page Facebook ou Linkedin, mais aussi diffusions de publicités sur des sites à fort visionnage, diffusion de flyers et de cartes de visites. Et pensez également à certains salons professionnels.

7. Organisez vous de façon méthodique dès le début

La liberté que vous avez acquise ne doit pas vous faire oublier la tenue de vos objectifs et de ceux de vos clients. La charge de travail sera faible au début, ne vous découragez pas ! Elle s’accroitra avec le temps et votre réputation. Continuez à travailler de façon méthodique et organisée.

8. Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose

Vous avez des objectifs, des deadlines. A vous d’évaluer les tâches que vous devrez accomplir pour en garantir le bon aboutissement en temps et en heure. Ne vous laissez pas déborder et ne vous noyez pas dans un verre d’eau. Créez un référentiel des activités que l’on vous confiera et vous pourrez ainsi estimer efficacement le temps que prendra chacune. De la même façon apprenez à les hiérarchiser en fonction de leur importance ou de l’importance du client.

9. Conservez votre organisation lorsque la charge augmente

Vous connaissez vos missions, le temps qu’elles représentent en termes de travail, l’importance de chaque client. Mettez maintenant en place votre planning d’activité. Des applications en ligne permettent de bien organiser son travail et de partager les informations sur vos différents outils : ordinateur, tablettes, smartphones. Un planning performant vous fera gagner en clarté et donc en temps. Avec un bon visuel de vos disponibilités et de vos temps réservés vous mènerez vos tâches avec sérénité.

10. Soyez mobile

Votre activité va vite devenir très prenante, très chronophage. Afin de pouvoir la mener à son terme avec cohérence et performance, vous vous êtes équipez d’outils efficaces. Mais avez-vous pensé à organiser vos données pour qu’elles vous soient toujours accessibles, même en cas de déplacement imprévu ou de panne ? 

Votre travail doit donc pouvoir vous suivre sur votre portable, sur votre tablette ou votre mobile. Des solutions de travail sur le Cloud existent, profitez-en, vos client apprécieront votre abnégation.

11. Connaissez vos périodes de productivité et profitez en !

En travaillant chez vous, vous avez gagné en confort, mais attention aux tentations qui pourraient vous détourner de vos obligations. Néanmoins, vous devez quand même cultiver cette liberté et l’aménager durant votre journée. Tout le monde n’est pas performant aux mêmes heures et relevez bien ces plages horaires durant lesquelles vous travaillez mieux et plus vite. Vous gagnerez en confort en libérant du temps à certains moments et en vous concentrant par ailleurs sur vos tâches.

12. Apprenez à vous isoler

Travailler chez soi, c’est aussi travailler sur le lieu de vie de sa famille et à ce titre, vous devrez aussi les avertir de votre nouveau mode de travail. Ils vont devoir s’adapter à vos rythmes également. Ce n’est pas parce que vous êtes chez vous que vous êtes disponible pour tout le monde, tout le temps. Soyez clair avec vos proches afin que tout le monde cohabite sereinement à la maison et que leurs loisirs de gênent pas votre production. De même expliquez leur vos indisponibilités.

travailler chez soi

13. Mais ne vous enfermez pas toute la journée

Si vos proches doivent respecter votre rythme, vous devrez vous-aussi vous conformer à leur rythme. Il est question ici de ne pas leur imposer le fait que vous travaillez depuis la maison. Si vous avez besoin d’un espace à vous et d’un certain niveau de calme, vous ne devez pas imposer de façon dictatoriale un règlement intérieur. Respectez aussi le fait que vos proches ont le droit de vivre pleinement leur vie à la maison. Chacun doit faire des concessions.

14. Gardez contact avec le monde extérieur

Travailler chez soi est souvent consécutif au départ d’une structure collective. Et se retrouver seul du jour au lendemain n’est pas anodin. En effet, la convivialité va céder la place à une certaine solitude. Pensez à ne pas trop vous isoler du monde extérieur, car au final en vivant sa vie personnelle et professionnelle à la maison vous pourriez vous désociabiliser. Ménagez-vous du temps pour voir vos anciens collègues et vos amis. Trouver le juste équilibre entre isolement et collectivité est toujours possible.

15. Vous allez être votre propre patron, et c’est donc vous qui allez décider

 Quand vous allez travailler, combien de temps, pour qui, etc… Mais il est aussi question de votre santé. En effet, le rythme de travail que vous allez vous imposer pourrait vite devenir conséquent, au risque de vous conduire au surmenage.

Alors n’oubliez pas de ménager votre temps et de vous octroyer des congés. Il en va de votre bien-être et de celui de votre famille. Il faut aussi savoir couper pour mieux repartir en conquête.

16. Sachez vous entourer et déléguez

Mener sa propre activité nécessite la mobilisation de beaucoup de compétences de connaissances. Partez du principe, que vous ne pourrez jamais tout faire à vous tout seul et notamment un certain nombre de tâches administratives annexes comme la comptabilité ou la veille réglementaire de dossiers. Pour certaines tâches, je vous propose de déléguer leur réalisation à des prestataires extérieurs, qu’ils soient professionnels ou de vos proches. Entourez-vous toujours des bonnes personnes en soutien de votre activité.

17. Prenez le temps de faire le point

Faire des bilans est essentiel. De temps en temps, mais à intervalles réguliers faites un bilan de votre activité. Je ne parle pas ici du point de vue comptable qui est bien entendu impératif. Je parle d’un bilan d’activité, de satisfaction. Faites une critique objective de votre activité, de vos méthodes de travail afin de les réevaluer si besoin et de toujours tendre vers une plus grande performance. Vous êtes maître à bord, c’est à vous de tirer les enseignements et les conclusions en fonction de votre ressenti et d’éléments concrets.

Foncez et n'hésitez pas !

Vous le voyez, sauter le pas et se lancer dans l’aventure du freelance, à la maison n’est pas aussi anodin que ça, même si dans les faits, votre seule volonté en est le vecteur principal. Comme je le disais par ailleurs, vous êtes maître à bord, et c’est de votre seule volonté que tout dépendra.

La réussite sourit aux audacieux et il en faut embrasser une carrière d’indépendant.

Vous avez déjà réfléchi aux conséquences de votre décision, et maintenant vous avez certainement une idée un peu plus précise de ce que vous devrez mettre en oeuvre afin d’offrir à votre carrière la réussite qu’elle mérite et l’épanouissement professionnel auquel vous aspirez.

En conclusion, soyez méthodique dans la conception de votre projet et prenez votre temps pour ne pas omettre des éléments qui pourraient le mettre en péril. C’est en étant rigoureux que vous pourrez lancer un projet freelance solide et ambitieux et construire autour de lui une vie personnelle qui n’en souffrira pas. En sautant le pas et en intégrant votre maison comme lieu de travail vous allez bénéficier de conditions professionnelles optimales, mais c’est à vous de les mettre en œuvre et de les cultiver. Soyez confiant et ambitieux, mais aussi raisonnable et social.

Leave a Reply 0 comments